Depuis le début de la campagne de vaccination, Catherine Fonck plaide pour une accélération des vaccinations., comme elle l'expliquait dans La DH ce mercredi.  Sur La Première, elle s'est à nouveau exprimée sur la campagne de vaccination en Belgique: " Ça patine , on a trop de ratés. Ces images de centres de vaccination vides alors que vous avez des personnes qui piaffent d’impatience, à raison, pour être vaccinées . Avec des convocations de personnes déjà vaccinées, décédées...Et vous vous retrouvez en fin de journée avec des doses qui restent là et un stock de 550.000 doses pas utilisées."


Selon elle, il y a urgence: " C'est une urgence vitale, je le dis, de pouvoir vacciner le plus vite les personnes fragiles. C’est comme cela qu’on va éviter une troisième vague, c’est comme cela qu’on va sauver des vies, c’est comme ça qu’on va retrouver nos libertés".

Catherine Fonck enchaîne et propose de passer à une vaccination 7 jours sur 7 : " Faire les choses de manière plus rapide et plus efficace, c’est clairement possible. Il faut basculer à une vaccination 7 jours sur 7, faire des séances de rattrapages, pour rattraper le retard pris en plus la semaine dernière pour avancer et commencer dès maintenant à vacciner les personnes âgées de plus de 65 ans hors des maisons de repos."

Vu les couacs au niveau des convocations, la député fédérale CDH propose de basculer le système et que l'âge devienne le critère principal pour la vaccination: " On ne peut pas continuer à s’obstiner à être un modèle qui ne convient pas." Une proposition qui est également faite par Alain Maron, le ministre bruxellois de la Santé .

Enfin, les médecins généralistes pourraient aider à accélérer la vaccination dans notre pays selon Catherine Fonck: " Misons sur les médecins généralistes ! Ils connaissent bien leurs patients, ils connaissent leurs problèmes de santé. Il y a une capacité d’adhésion, de confiance plus grande . Les généralistes vaccinent environ 2,5 millions de personnes chaque année contre la grippe en seulement quelques mois."