Belgique Les transferts Nord-Sud constituent l’argument massue de partis flamands en négociations. Que se passerait-il s’ils cessaient ?

La Belgique, sans gouvernement, est politiquement bloquée. Les deux plus grands partis de chaque communauté, PS et N-VA, semblent irréconciliables. "Paul Magnette veut que la N-VA exécute le programme du PS et envoie la facture à la Flandre", lançait Cieltje Van Achter (N-VA), députée bruxelloise sur La Première.

"Les Flamands paient beaucoup plus au gouvernement qu’ils ne reçoivent en retour", souligne le parti sur son site web. "La Flandre transfert des milliards vers la Wallonie qui maintiennent bien trop de Wallons dans leurs hamacs", lâchait Jan Jambon trois semaines avant les élections.

(...)