Où va l’avion des Diables ? Mystère. Cela fait plusieurs jours que les mouvements de l’avion des Diables rouges, un Boeing 737 de la compagnie lituanienne Klasjet, interpellent Didier Lebbe, permanent à la CNE. “Cet avion, qui était censé accompagner les Diables durant tout le tournoi, bouge en permanence aux quatre coins de l’Europe. Il ne reste jamais à Charleroi. Que cherche-t-il à fuir ?” s’interroge le leader syndical. 

Pour ce dernier, la compagnie lituanienne effectue des vols à vide pour aller chercher des équipages un peu partout en Europe. “Ces vols à vide ne sont pas des exemples écologiques qu’on attend d’un avion d’une équipe nationale. L’avion ne retourne en tout cas jamais à Vilnius qui est la base où le personnel est censé être domicilié. C’est très bizarre”.