"Chacun, dans notre pays, est unique et peut aimer qui il veut aimer. Pas de tolérance vis-à-vis de l'intolérance", a répété le Premier ministre Alexander De Croo, samedi, lors de l'action organisée à Beveren par Casa Rosa, une coupole d'organisations de défense des personnes LGBTI+ en Flandre orientale. Cette manifestation intervient une semaine après l'assassinat de David P. dans un parc de Beveren. La victime y avait été attirée par 3 mineurs via l'application de rencontres Grindr.

Ce samedi, de petits groupes se sont rassemblés sur la place principale de la ville pour y écouter des discours et des prestations artistiques. "Nous ne pouvons pas laisser ce genre de drame se produire. Alexander De Croo, je vous regarde dans les yeux. Nous devons agir ensemble", a notamment déclaré l'artiste Fleur Pierets.

"Cette semaine a libéré beaucoup de récits de peur et de discriminations. Les drapeaux arc en ciel qui ont fleuri un peu partout sont le symbole que nous ne pouvons pas accepter" cette situation, a répondu le Premier ministre.

"Ces drapeaux sont un signal fort. Ils pointent la haine du doigt et le fait que nous ne la tolèrerons pas. La liberté, c'est pour cette raison que je suis là. Chacun dans notre pays est unique et peut aimer qui il veut aimer", a-t-il conclu.