Invité du journal télévisé de RTL/TVI, Charles Michel (MR)  est revenu sur la décision du gouvernement d'avoir recours à l'armée dans les rues aux côtés des policiers pour assurer la sécurité. A la question de savoir si c'était une nécessité,  le Premier ministre  est sûr de lui. "A partir du moment où on est confronté à une élévation de la menace, il faut mobiliser les moyens disponibles. Comme c'est le cas en France, en Italie, en Espagne".

Charles Michel a tenu à rassurer la population belge après la vaste opération de ce jeudi soir (Les détails ici). Selon lui, cette mobilisation des moyens disponibles est faite de "manière très maîtrisée" pour une durée "temporaire" (Ndlr: un mois renouvelable). Le Premier ministre a rappelé que "le risque zéro n'existe pas" mais que les services ont prouvé qu'ils étaient "performants" et que la " situation  est sous contrôle"

Le Premier ministre s'est également dit "étonné" par les critiques suscitées par la prise de cette décision. "Lorsqu'on est confronté à des inondations, l'armée est mobilisée, cela ne pose aucune difficulté. Cela me paraît être du bon sens."