Belgique


BRUXELLES Le gouvernement bruxellois ne connaîtra pas un remaniement de fond en comble par rapport à son prédécesseur. Cinq de ses membres sortants y retrouveront un siège. Trois nouveaux y feront leur entrée: Christos Doulkeridis (Ecolo), Jean-Luc Vanraes (Open Vld) et Bruno De Lille (Groen! ).

Sans surprise, le gouvernement régional sera emmené par Charles Picqué (PS) qui conservera notamment la tutelle sur les communes et l'aménagement du territoire.
Le deuxième représentant socialiste sera Emir Kir qui conservera la Propreté Publique.

Pour Ecolo, Evelyne Huytebroeck rempilera à l'Environnement et à l'Energie. Elle héritera en outre de la rénovation urbaine. Elle sera également ministre dans le gouvernement de la Communauté française.

L'actuel secrétaire politique de la régionale bruxelloise d'Ecolo, Christos Doulkeridis, fera sa première entrée dans un exécutif, en tant que secrétaire d'Etat en charge du Logement et du Transport rémunéré des personnes. Il présidera dans le même temps le collège de la Commission Communautaire française, composé des ministres bruxellois francophones.

Pour le cdH, Benoît Cerexhe récupère son poste de ministre de l'Emploi, de l'Economie et de la Recherche scientifique. Il héritera en outre de la gestion du Commerce extérieur.

Les ministres flamands ne seront pas emmenés par le libéral flamand Guy Vanhengel. Pour l'Open Vld, c'est Jean-Luc Vanraes qui prêtera serment jeudi matin, en tant que ministre du Budget et des Finances.

Brigitte Grouwels passera du statut de secrétaire d'Etat à celui de ministre des Travaux publics. Elle partagera la compétence de la mobilité avec le nouveau secrétaire d'Etat Groen! Bruno De Lille.

Elle devrait conserver la tutelle sur le Port de Bruxelles.

© La Dernière Heure 2009