Belgique À peine 7 centristes verbalisés par jour : certaines infractions sont difficiles à détecter pour la police.

Les centristes, ces usagers qui colonisent la bande du milieu, mais aussi les personnes qui collent au train du véhicule qui les précède, constituent deux des trois espèces de comportements au volant qui énervent le plus les Belges, selon Vias. On peut y ajouter l’usage du GSM. Ils ont un point commun : tous trois sont très compliqués à verbaliser.

La DH a compilé sept de ces comportements qui irritent le Belge, et sont difficiles à détecter pour la police. Contrairement à un excès de vitesse qui se détecte par radar, ceux-ci nécessitent qu’un agent constate le flagrant délit.

(...)