Le Codeco de ce vendredi 17 septembre a donc acté la fin de l’obligation du port du masque dans l’horeca et les commerces tant pour les clients que pour le personnel (attention ceci est un socle fédéral, certaines régiosn comme Bruxelles sont plus restrictives), et la confirmation de la réouverture du monde de la nuit le 1er octobre (moyennant le Covid Safe Ticket). Des annonces plutôt de nature à réjouir le Syndicat Neutre pour Indépendants (SNI). "Ce sont effectivement de bonnes nouvelles pour tous ces indépendants et leur personnel". Il regrette toutefois que seules la Flandre et la Wallonie vont prendre ces mesures et que Bruxelles ne leur emboîte pas le pas. "Les indépendants sont à nouveau les victimes des non-vaccinés bruxellois".

Le SNI en appelle par ailleurs à la vigilance et au sens civique de tous les citoyens. "Un relâchement trop important dans les gestes barrières pourrait causer une nouvelle flambée des contaminations et des hospitalisations à l’automne, ce qui pourrait entrainer par la suite un retour en arrière ou dans le pire des cas un nouveau lockdown".

Enfin, l’organisation de défense des indépendants continue enfin à insister sur la nécessité de la prolongation des mesures de soutien (droit passerelle, chômage temporaire) au-delà du 30 septembre. "Par exemple, les discothèques et autres établissements nocturnes ne vont pas directement reprendre une activité à 100%. Il faudra donc encore les soutenir".