Le lundi, mercredi et vendredi, les experts tiennent une conférence de presse au cours de laquelle ils reviennent sur les dernières évolutions épidémiologiques.

Selon les dernières données fournies par Sciensano, le nombre de décès liés au coronavirus continue d'augmenter, ainsi que les hospitalisations. Par contre, la baisse se confirme pour le nombre de nouveaux cas de contamination.

Frédérique Jacobs a débuté la conférence de presse en faisant le point sur la situation épidémiologique. "Au vu des chiffres récents on peut penser qu'on est sur la bonne voie avec la diminution du nombre de nouvelles infections", a-t-elle annoncé. Les nouvelles contaminations diminuent de 15% par rapport à la semaine dernière, et c'est le troisième jour consécutif que la baisse se poursuit.

Si l'on en croit le nombre d'admissions dans les hôpitaux du pays, la situation est à relativiser: "Le nombre de nouvelles hospitalisations quotidiennes est 10 à 20 fois moins élevé qu'au pic de la première vague", a-t-elle indiqué. Sciensano a ainsi comparé les données concernant les patients hospitalisés récemment, et ceux soignés entre la mi-mars et le 21 juin. Avec un nombre d'admissions au plus bas, le 22 juin est considéré comme le jour qui marque la fin de la première vague de coronavirus en Belgique.

La porte-parole interfédérale est revenue ensuite sur les situations régionales. "La situation à Anvers continue d'évoluer favorablement: on y constate une diminution de 34% par rapport à la semaine précédente". "Au niveau de la région de Bruxelles-Capitale, le nombre de cas augmente mais a l'air de ralentir. L'augmentation est de 20% alors qu'elle était de 50% lors des semaines précédentes", a-t-elle ajouté. Une baisse est observée dans toutes les autres provinces, hormis celle du Brabant flamand.


La porte parole interfédérale a également rappelé l'importance de ne pas propager le virus au seins des homes, alors que des petits clusters apparaissent dans les maisons de repos. "Il faut tenir le coup, continuer de respecter toutes les mesures que l'on vous propose pour vaincre le virus", a-t-elle insisté.

Dix personnes sont décédées cette semaine. Il faudra toutefois attendre les prochains jours pour déterminer s'il s'agit du Covid-19 ou des hausses des températures.


Antoine Iseux est revenu sur la pratique du sport. Chaque sportif doit prendre ses responsabilités et respecter les règles sanitaires, en plus des mesures prises par les fédérations sportives a insisté : hygiène des mains, distances de sécurité, ne pas prêter son matériel.

Le CNS se tiendra ce jeudi et les membres décideront si les mesures doivent être relevées ou non.


"Il n'est pas question d'élargir la bulle de cinq"

"Elle est lourde à respecter mais c'est essentiel pour l'instant", a martelé Frédérique Jacobs en réponse aux questions des journalistes. "Nous sommes toujours à un stade très élevé de dissémination du virus dans la communauté".


Le port du masque est d'application à l'extérieur de l'habitation mais aussi sur le lieu de travail. "Dès que la distance de 1 mètre 50 ne peut être respecté il est recommandé de porter un masque", a aussi rappelé Mme Jacobs au sujet du port du masque en entreprise.