Le couperet est tombé sur nos commerçants, épargnés la semaine passée, mais sévèrement frappés par les mesures décidés ce vendredi 30 octobre : cette fois, le reconfinement les frappera directement.

Concrètement, à partir de ce lundi 2 novembre, tous les "commerces non-essentiels" devront fermer. Comme en mars-avril. Seule différence : ces magasins auront le droit de s'organiser pour continuer à fonctionner en livraison à domicile, en Take-Away ou en mode "Click & Collect" (commande en ligne, et emport de la part du client). Bien entendu, les commerces de type alimentaire (supérettes, supermarchés, grandes surfaces, hypermarchés, boucheries, poissonneries, etc.) peuvent rester ouverts.

Le Premier ministre Alexander De Croo a rappelé, en ce sens, qu'il n'était pas la peine de se ruer dans les supermarchés et de faire une razzia sur les stocks, une attitude "asociale et inutile". 
Idem pour les snacks et sandwicheries : ils peuvent ouvrir, mais uniquement pour la vente au comptoir à emporter, aucunement pour accueillir des clients en salle (mesures déjà d'application depuis la fermeture de l'Horeca). 

Les coiffeurs/coiffeuses, esthéticiens/esthéticiennes, centres de bien-être et autres pratiquants d'un métier de contact doivent également fermer, tout comme les salles de sport. Concessionnaires et garagistes doivent aussi baisser le volet, tous comme les magasins de vélo : ils ne peuvent continuer leurs activités que dans le cadre de réparations. 
L'Horeca, les parcs d'attractions, les parcs animaliers doivent également fermer.

Cette fermeture sera en vigueur au moins jusqu'au 1er décembre, date à laquelle une évaluation sera faite. L'état de gravité de la pandémie et de la situation sanitaire à ce moment-là servira d'arbitre à un éventuel assouplissement dont auraient bien besoin les commerçants à l'approche des fêtes de fin d'année ou, au contraire, à une prolongation de cette douloureuse, mais nécessaire fermeture.

La Belgique se reconfine : approuvez-vous les mesures décidées ce vendredi 30 novembre ?

Votes clôturés

Oui 27,5%
Non 22,3%
Oui, mais il aurait fallu les prendre plus tôt 50,2%

16310 votes