La baisse du nombre de nouvelles infections, d'hospitalisations et de décès dus au coronavirus se poursuit, selon les chiffres publiés mardi à la mi-journée par l'Institut de santé publique Sciensano. Entre le 18 et le 24 décembre, 6.471 nouvelles contaminations par le Sars-CoV-2 ont été dépistées en moyenne chaque jour, soit un recul de 25% par rapport à la semaine précédente. Depuis le début de la pandémie en Belgique, plus de deux millions de cas d'infection par le coronavirus ont été diagnostiqués.

Entre le 21 et le 27 décembre, en moyenne 135,7 malades du Covid-19 ont été admis quotidiennement à l'hôpital, ce qui constitue une baisse de 29% par rapport à la période de référence précédente. Au total, 1.959 personnes étaient hospitalisées lundi en Belgique en raison du coronavirus (-26%), dont 613 patients traités en soins intensifs (-16%). Cela représente une occupation de 31% des lits disponibles dans ces unités.

Entre le 18 et le 24 décembre, 250 décès ont été rapportés (148 en Flandre, 76 en Wallonie et 26 à Bruxelles). En moyenne, cela représente 35,7 personnes décédées par jour des suites du virus (-8%).

Sur la même période, 485.401 tests ont été effectués, soit une moyenne journalière de 69.343 tests. Dix pourcents de ces tests se sont révélés positifs. Ce sont les 20-39 ans qui se sont fait le plus dépister, avec plus de 160.000 tests effectués pour un taux de positivité de 12%. Suivent les 40-64 ans avec plus de 150.000 tests et un taux de positivité de 11%. Les jeunes enfants sont les moins testés (33.282) mais présentent le taux de positivité le plus élevé (16%). À l'inverse, les plus âgés présentent le taux de positivité le plus faible (6,8% pour 63.187 tests).

D'un point de vue géographique, le Hainaut et le Limbourg ont vu proportionnellement un nombre plus élevé de tests revenir positifs des laboratoires (12%). La Région bruxelloise affichait le taux de positivité le plus faible (9,8%). C'est aussi dans la capitale qu'on a testé le plus entre le 18 et le 24 décembre, avec 6.511 dépistages pour 100.000 habitants, tandis que la moyenne nationale s'établit à 4.213/100.000. C'est en Communauté germanophone que l'on a le moins testé (2.472/100.000), pour un taux de positivité de 11%.

Quant au taux de reproduction du virus, il reste sous la barre de 1, pour s'établir à 0,81. Lorsqu'il est inférieur à 1, cet indicateur signifie que l'épidémie tend à ralentir.

L'incidence, qui renseigne le nombre de nouveaux cas pour 100.000 habitants, atteint elle 918 sur 14 jours.

Enfin, 88% de la population adulte jouissaient lundi d'une couverture vaccinale complète, tandis que quatre millions de personnes (soit 44% des adultes) avaient reçu leur rappel d'un vaccin contre le coronavirus.