Le nombre d'hospitalisations quotidiennes dues au coronavirus a diminué de 12% au cours de la semaine écoulée, un indicateur qui recule pour le quatrième jour d'affilée. En moyenne, 60,3 patients ont ainsi été admis chaque jour entre le 10 et le 16 septembre, selon les derniers chiffres de l'Institut de santé publique Sciensano mis à jour vendredi midi. Le nombre d'infections reste, lui, plus ou moins stable. Entre le 7 et le 13 septembre, 1.974 nouvelles contaminations par le SARS-Cov-2 ont été recensées chaque jour. Il s'agit d'une légère augmentation de 2% par rapport à la semaine précédente. Au total, plus de 1,2 million de personnes ont été infectées par le virus en Belgique depuis mars 2020.

À l'heure actuelle, 701 personnes sont encore hospitalisées, dont 220 nécessitent des soins intensifs.

Toujours entre le 7 et le 13 septembre, 43.200 tests ont été effectués en moyenne quotidiennement, soit 9% de plus que la semaine précédente. Le taux de positivité est en baisse à 4,9%. Cette diminution s'observe dans toutes les tranches d'âge. Les 20 à 39 ans et les 40 à 64 ans sont ceux qui se sont faits le plus dépister, avec respectivement 98.264 tests effectués (pour un taux de positivité de 4,8%) et 83.802 (4,7%) entre le 7 et le 13 septembre. Première cible de la vaccination, les 65 ans ou plus enregistrent le taux le plus bas (2,9%). À l'inverse, les enfants de 0 à 9 ans, pour lesquels aucun vaccin n'a encore reçu d'autorisation, sont les plus souvent positifs (10,2% des 18.948 tests effectués).

Le taux de reproduction du virus est, lui, de 0,96. Cela signifie que l'épidémie est en déclin. Quant à l'incidence, qui renseigne le nombre de nouveaux cas pour 100.000 habitants, elle atteint 238,3 sur 14 jours, en recul de 2%.

Durant cette même période, une moyenne de 7 personnes sont décédées chaque jour à cause du Covid-19, soit une augmentation de 2%. La proportion de décès de résidents de maison de repos reste faible, précise Sciensano. Au total, près de 25.500 personnes sont mortes en Belgique depuis le début de la pandémie.

Entre-temps, 86% de la population adulte (74% de la population totale) a reçu au moins une première injection d'un vaccin contre le coronavirus et 84% des 18 ans ou plus (72% de la population totale) ont été complètement vaccinés.