Le coronavirus a causé la mort d'au moins 10.001 personnes en Belgique depuis le début de la pandémie. C'est l'info qui ressort des chiffres provisoires de la dernière mise à jour du tableau de bord de l'Institut de santé publique Sciensano.

Pas moins de 117.115 Belges ont été infectés par ce nouveau coronavirus. Le nombre moyen d'infections au coronavirus est passé à 1.550 par jour entre le 20 et le 26 septembre (+9% par rapport à la période de sept jours précédente). La tendance à la hausse ralentit.

Revivez la conférence de presse du Centre de crise et du SPF Santé Publique :

Yves Van Laethem, porte-parole interfédéral, a d'abord commenté les chiffres publiés par Sciensano : "Le nombre d'infections ne semble plus augmenter davantage. La hausse se stabilise depuis le 17 septembre mais le virus circule activement dans notre pays comme le témoigne le nombre de tests positifs, plus de 5%. C'est très significatif. "

"Dans de nombreux pays européens, les chiffres continuent d'augmenter. On voit donc ici le résultat des mesures appliquées, mais ce n'est pas un acquis ", insiste le porte-parole. " Il faut continuer à appliquer les mesures pour que ce plateau se stabilise et soit le début d'une réelle diminution."

Au niveau des différents groupes de population, une diminution de la positivité au virus chez les enfants de moins de 10 ans et une stabilisation des données pour le groupe d'âge de 10 à 20 ans ont été remarquées. Parmi la population plus fragile (+70 ans), il y a une augmentation de la positivité (18%) de plus du double de la moyenne nationale (9%). "Il reste donc particulièrement important de rester vigilant par rapport à nos contacts avec ces personnes. Il ne faut pas les abandonner affectivement, mais veillez à vous laver les mains, à porter le masque et à garder vos distances" , redemande Van Laethem.


La Région de Bruxelles-Capitale représente plus ou moins un cinquième des nouveaux cas nationaux. Cependant, il y a également, dans cette région, une stabilisation progressive des nouveaux cas. Le taux de positivité des tests pratiqués à Bruxelles est extrêmement important. Il dépasse les 10% et est même plus élevé dans certaines communes. A partir d'aujourd'hui, Sciensano rend disponible sur son site l'évolution de la positivité des tests pratiqués.

Les admissions à l'hôpital ne sont pas encore dans une " phase de plateau ", mais il y a une tendance à la stabilisation.

"La barre des 10.000 décès a été franchie. Chaque décès étant une douleur tant pour la famille que pour l'entourage, ceci ne se quantifie pas, mais se respecte" , a conclu Yves van Laethem.


L'application CoronAlert

Karine Moykens, représentante de l'application CoronAlert était également présente pour présenter cette dernière. "En utilisant l'application , nous pouvons nous protéger les uns les autres, ralentir la propagation du Covid-19 et aider la détection des contacts à hauts risques. L'application ne sera efficace que si un nombre suffisant de personnes l'utilise." 

Madame Moykens insiste: "L'application tient compte de votre vie privée. Elle ne sait pas qui vous êtes ni l'identité des personnes avec lesquelles vous entrez en contact. Elle n'échange que des codes aléatoires et uniquement avec d'autres personnes qui l'utilisent et ont été proches de vous. Cela se fait via bluetooth."