Le SPF Santé Publique et le Conseil national de sécurité ont fait le point ce mardi 28 avril sur les derniers chiffres relatifs à l'épidémie de coronavirus en Belgique.

Ces dernières 24 heures, 134 décès liés au coronavirus ont été reportés en Belgique. Parmi ceux-ci, 78 ont été déplorés en Flandre, 40 en Wallonie et 16 en Région bruxelloise. 67 ont été signalés en milieu hospitalier et 64 dans les maisons de repos (dont 51 cas confirmés et 13 suspectés). Le total de décès en Belgique s'élève désormais à 7.331 depuis le début de l'épidémie, dont 46% en maison de repos et 53% en hôpital.

123 personnes ont par ailleurs été hospitalisées et 65 patients ont pu quitter l'hôpital. 3.976 personnes sont donc actuellement hospitalisés, dont 876 en soins intensifs (-27 par rapport aux chiffres rapportés lundi) et 566 sont sous assistance respiratoire (-34).

En Belgique, depuis le début de l'épidémie, 47.334 cas ont été officiellement détectés, dont 26.036 en Flandre, 15.519 en Wallonie et 4.832 à Bruxelles.

Par ailleurs, le nombre de décès annoncé ne correspond pas toujours exactement au nombre de nouveaux décès survenus la veille car la collecte de données est clôturée en milieu de journée. "De plus, il peut y avoir un délai de quelques jours entre le décès et le moment où le médecin notifie le décès aux autorités régionales. Pour cette raison, il peut y avoir des décès notifiés dans les dernières 24 heures dont la date de décès remonte à plus d’une semaine", précise Sciensano.

Enfin, la hausse du nombre de tests engendre évidemment une hausse du nombre de cas officiellement détectés. Mais cela ne veut pas dire que le nombre de morts va augmenter. Cela permet surtout de préciser le taux de mortalité (nombre de morts par rapport au nombre de cas détectés), dont le pourcentage devrait de la sorte diminuer prochainement puisque le nombre de tests et de cas détectés sont plus importants.

Note de la rédaction

Les chiffres officiels que nous relayons chaque jour lors de la conférence du SPF Santé ne sont pas le reflet exact de la situation de la propagation du coronavirus en Belgique. Parce que, dans un premier temps, seules les personnes souffrantes et de retour d'une zone à risques ont été dépistées. Et parce que, désormais, seuls les cas les plus critiques, qui font l'objet d'une hospitalisation ou sont en maison de retraite, sont testés au Covid-19. Il est évident que le coronavirus est largement plus présent en Belgique que ce que les chiffres du SPF décrivent. Néanmoins, s'agissant du seul état des lieux officiel chiffré d'une situation qui évolue au jour le jour, nous estimons important de continuer à relayer cette information, qui doit toutefois être relativisée. Le chiffre des hospitalisations est d'ailleurs plus précis pour se rendre compte de l'évolution de l'épidémie.