Le centre national de crise et le SPF Santé publique font le point ce lundi, via une conférence de presse, sur l'évolution de l'épidémie de coronavirus en Belgique.

Ce lundi, on déplore le décès de 185 personnes au cours des dernières 24 heures (60 en Flandre, 80 en Wallonie, 45 à Bruxelles). Le bilan total grimpe donc à 1632 décès à cause du COVID-19 depuis le début de la propagation de l'épidémie dans notre royaume.

Emmanuel André, porte-parole interfédéral, a précisé que toutes les personnes décédées n'ont pas perdu la vie en milieu hospitalier: "80% sont décédés à l’hôpital avec un diagnostic confirmé par tests de laboratoire d'infection à coronavirus. 20% des personnes comptabilisées sont décédées en dehors du système hospitalier. Pour elles, il n'y a pas eu de test de confirmation par diagnostic. Ce sont donc des personnes suspectes d'infection au coronavirus. La grande majorité de ces personnes sont très âgées".

De plus, il y a eu 420 personnes admises à l’hôpital lors de la journée d'hier. Au total, 5840 lits sont actuellement occupés par des patients positifs au COVID-19. On constate également que 235 personnes ont pu quitter l’hôpital ce dimanche. En tout, 3986 personnes ont pu quitter l'hôpital depuis le début de la crise.

4 lits libérés aux soins intensifs

Du côté des soins intensifs, 1257 patients sont pris en charge. Parmi eux, 984 personnes sont sous respirateur (-11 par rapport à la veille). L'occupation de lits en soins intensifs a baissé par rapport à la veille : 4 lits ont été libérés.

1123 nouveaux cas détectés

Sur la journée de dimanche, on dénombre 1123 nouveaux cas détectés, ce qui porte à 20.814 le nombre officiel de personnes infectées par le coronavirus. Parmi ces nouveaux cas, 686 proviennent de Flandre, 262 de Wallonie, et 137 de Bruxelles. Pour 38 cas, les données ne sont pas disponibles.






Note de la rédaction

Les chiffres officiels du SPF Santé que nous relayons chaque jour ne sont pas le reflet exact de la situation de la propagation du coronavirus en Belgique car seuls les patients hospitalisés sont désormais testés. Néanmoins, s'agissant du seul état des lieux officiel chiffré, nous estimons important de continuer à relayer cette information, qui doit toutefois être relativisée.