L'UZ Gand ne débutera pas ce samedi la vaccination de son personnel soignant en raison du retard de la livraison des doses du vaccin Pfizer/BioNTech. La Belgique ne recevra en effet la semaine prochaine que 60.000 des 100.000 doses du vaccin initialement prévues. "Nous trouvons cela particulièrement regrettable", a déclaré l'hôpital de Gand, "en premier lieu pour les 24 infirmières et médecins, mais aussi pour tous les autres prestataires de soins dans les hôpitaux".