Selon Frank Vandenbroucke, le bien-être des Belges a été trop longtemps négligé depuis le début de la crise sanitaire. Il révèle ainsi dans un entretien pour le quotidien flamand De Zondag, qu'un tableau synthétisant la santé mentale des belges sera bientôt fourni en même temps que les chiffres du coronavirus communiqués par Sciensano.

"Je reçois constamment des rapports sur mon téléphone portable sur les infections et les admissions, mais jamais sur le bien-être mental. Cela doit changer à court terme. Nous travaillons actuellement sur un tableau de bord sur le bien-être mental, mais c’est en partie trop tard, je l’admets", a-t-il confié.

Mais le ministre de la Santé est positif pour l'avenir, principalement grâce aux perspectives qu'offre le plan de vaccination. "J’étais tellement content que le plan de vaccination soit prêt. Cela m’a donné de l’espoir (...) La pression sur nos services de soins de santé sera moindre et nous pourrons nous permettre un peu plus de libertés". En effet, Frank Vandenbroucke a précisé que toutes les personnes les plus vulnérables devraient avoir été vaccinées pour cet été.