Les experts de la santé le répètent ces derniers jours , les différences régionales sont notables dans la propagation du virus. Même si, de manière générale, la hausse des cas se stabilise, certaines communes ou provinces présentent une situation plus préoccupante. En Région bruxelloise, par exemple, la moyenne hebdomadaire a augmenté de 57%. Evidemment, les grands centres urbains sont les plus touchés en termes de contaminations.

Dans ce registre, les trois villes qui dénombrent le plus de nouveaux cas recensés ces sept derniers jours (du 5 au 11 août) sont Anvers (943 sur une population de 525.900), Liège (124 sur 197.300) et Bruxelles (118 sur 181.700).

Voici le top 15

© Siensano

Dans ce classement, figurent cinq villes wallonnes, cinq bruxelloises et cinq flamandes. 

Comme le montre l'incidence cumulative (soit le nombre de nouveaux cas des sept derniers jours divisé par la population de la commune multiplié par 100.000), certaines communes se démarquent plus négativement que d'autres dans ce classement. C'est le cas d'Anvers, qui reste fortement affectée au regard de sa densité de population (incidence : 179), mais aussi Verviers (103), Lokeren (96) et Anderlecht (85). A l'inverse, Gand (35) et Charleroi (36) s'en tirent mieux en termes d'incidence.

Pour rappel, c'est suite au dépassement du seuil de 50 nouvelles contaminations quotidiennes pour 100.000 habitants sur l'ensemble du territoire de la Région bruxelloise que les autorités de la capitale ont décidé d'imposer, ce mercredi, le port du masque dans tous les lieux publics

Bruges, grande ville proportionnellement la moins touchée

En regardant le classement des 15 villes les plus densément peuplées de Belgique, l'on remarque que d'autres localités se démarquent encore plus positivement que Gand et Charleroi. C'est le cas de Bruges (incidence : 9), Louvain (11), Alost (16) ou Mons (17).

© Sciensano

--> Vers le tableau de Sciensano du nombre de cas par commune.