Les dix Belges rentrés la semaine passée de leur croisière en Asie sur le Westerdam ne doivent plus rester chez eux en quarantaine, a annoncé mercredi l'Agence flamande de la santé (Agentschap Zorg en Gezondheid). 

La probabilité qu'ils tombent malades à cause du nouveau coronavirus est très faible, selon l'agence. Les dix Flamands sont rentrés en Belgique à différents moments la semaine dernière après leur voyage sur le bateau de croisière. Le Westerdam avait erré en Asie pendant une dizaine de jours début du mois, jusqu'à ce que le Cambodge l'autorise à accoster. Plusieurs pays l'avaient refusé par peur du covid-19.

Il était prévu que les dix voyageurs belges restent en quarantaine chez eux jusqu'à vendredi et qu'ils prennent leur température régulièrement. Une nouvelle évaluation a permis de décider que ce n'est plus nécessaire: personne d'autre à bord n'était tombé malade et la période la plus critique dans l'évolution de la maladie est passée.

"Nous estimons qu'ils ne doivent pas rester chez eux plus longtemps. Ils peuvent reprendre leur vie", a déclaré Joris Moonens, de l'Agence flamande de la santé. Ils doivent cependant rester vigilants et signaler d'éventuels symptômes.