Les autorités ont provisoirement reporté les vaccinations du personnel des hôpitaux Jessa à Hasselt et Sint-Trudo à Saint-Trond, qui ne pourront dès lors pas débuter mercredi et jeudi comme prévu.

"Nous venons de recevoir un message de l'Agence (flamande) Soins et Santé (Agentschap Zorg en Gezondheid) selon lequel Pfizer ne peut pas garantir la livraison des vaccins nécessaires dans les prochaines semaines", y explique-t-on.

"Hallucinant", fulmine Zorgnet-Icuro. "C'est une situation impossible pour les hôpitaux. C'est incroyablement déroutant et difficilement explicable au personnel des hôpitaux."

La déception face à ce report est très forte. "En tant qu'hôpital, nous avons toujours assumé notre rôle et notre responsabilité dans cette pandémie. En fait, nous sommes toujours allés un peu plus loin, à la fois pendant la première vague du coronavirus, dans la recherche sur la lutte contre le Covid-19, et, depuis peu, dans notre rôle de plaque tournante pendant la campagne de vaccination et de lieu de séquençage des éventuelles variantes du corona", analyse le Dr Yves Breysem, directeur général de l'hôpital Jessa. "Apprendre ensuite à la dernière minute qu'en raison d'un retard dans les livraisons, le calendrier de vaccination du personnel hospitalier est maintenant compromis est "extrêmement décevant et frustrant", estime-t-il.

Les deux hôpitaux sont en contact avec l'Agence Soins et Santé afin de régler cette situation au plus vite.