Si la situation épidémiologique en Belgique semble avoir évolué favorablement au cours des dernières semaines, le respect des gestes barrières, notamment pour les personnes n'ayant pas encore pu bénéficier de deux doses du vaccin, reste crucial dans la lutte contre le Covid-19. Et il semblerait que la majorité des Belges l'aient bien compris.

En effet, selon les résultats d'une étude menée par l'UCLouvain, en collaboration avec Le Soir et Sudinfo, près de deux tiers (60%) des Belges continuent de respecter ces gestes. Si la nouvelle peut sembler réjouissante, force est de constater que l'adhésion est en légère baisse: à la fin avril, le pourcentage s'élévait encore à 75%.  "Il y a un glissement progressif vers moins de respect des gestes barrières, mais pas de basculement total', explique au Soir Olivier Luminet, psychologue et directeur de l'étude, qui estime toutefois que ce chiffre reste très "impressionnant".

Parmi les mesures les mieux respectées, l'on retrouve le port du masque et le lavage des mains. La distanciation sociale et la limitation des contacts bénéficient elles de moins en moins d'adhésion au sein de la population. 

L'étude, menée à cinq reprises à différents moments de la pandémie auprès d'un minimun de 1.570 participants, pointe également certaines disparités entre différents groupes de population. Les femmes seraient plus enclines que les hommes à respecter les gestes barrières, même si l'écart diminue au fil du temps. En outre, les 18-35 ans seraient moins respectueux des règles sanitaires que leurs aînés.