"Nous sommes sur la bonne voie au niveau national", affirme-t-elle. Au total, 3.539 cas ont été diagnostiqués sur la période.

"Ces moyennes diminuent dans toutes les provinces", observe Frédérique Jacobs. À Anvers, la diminution est de -38%. En moyenne, 122 cas y ont été diagnostiqués par jour au cours de la semaine écoulée. L'incidence y repasse sous la barre des 50 nouveaux cas par 100.000 habitants, pour atteindre 45,6.

La région bruxelloise connaît cependant encore une "légère augmentation" des moyennes hebdomadaires, avec 116 nouveaux cas diagnostiqués en moyenne par jour au cours des 7 derniers jours. Il s'agit d'une augmentation de 3% par rapport à la semaine précédente, indique la porte-parole.

Le taux de reproduction du virus est tombé en-dessous de 1, soit à 0,88, se réjouit-elle. Cela signifie qu'une personne contaminée par le coronavirus en contamine en moyenne moins d'une autre. Ce taux reste cependant légèrement supérieur à 1 dans le Brabant flamand.

Le taux de positivité, soit la proportion de tests réalisés qui se révèlent positifs, augmente cependant au cours des 7 derniers jours. Sur l'ensemble des tests effectués, 6,9% ont donné un résultat positif.

La moyenne d'admissions à l'hôpital diminue depuis plusieurs jours. Vingt-huit personnes ont été hospitalisées en moyenne quotidiennement entre le 11 et le 17 août, soit 5 de mois que pendant la période précédente. "Ce n'est pas homogène dans tout le pays", nuance Frédérique Jacobs. "On voit une diminution des admissions à Anvers, mais une augmentation à Bruxelles et à Liège", détaille-t-elle. Jeudi, 303 patients étaient hospitalisés, dont 82 en soins intensifs.

Dix personnes sont décédées en moyenne chaque jour du Covid-19. "C'est presque deux fois plus que la semaine précédente. Nous attendons les chiffres de la semaine prochaine pour voir si la canicule a eu un effet", souligne la porte-parole.

"C'est grâce à votre action que la situation dans les hôpitaux reste sous contrôle", encourage le porte-parole du Centre de crise, Antoine Iseux. "C'est une victoire collective. Nous avons remporté cette étape, mais comme pour le Tour de France, il faut garder à l'esprit que c'est la victoire finale que l'on vise."