Le mois dernier, un nouveau variant surnommé "Deltacron" a fait son apparition au Royaume-Uni, une forme hybride des variants Delta et Omicron. Heureusement, seuls quelques cas ont été détectés en France et aux Pays-Bas, ne donnant dés lors pas de raison de s'inquiéter outre mesure. Mais aujourd'hui, c'est un virus hybride similaire au Deltacron, surnommé ici "Combicron", qui a fait son apparition en Belgique. C'est en tout cas ce qu'a affirmé Geert Martens, médecin spécialiste en biologie clinique à l’AZ Delta de Roulers, à nos confrères du Nieuwsblad.

Ce nouveau variant serait une combinaison des deux sous-variants d'Omicron, le BA.2 et le BA.1.1. On dénombrerait à ce jour dix-huit cas en Flandre-Occidentale. Le spécialiste a émis l'hypothèse que ce variant ait fait son apparition lors d'un événement de masse à l'époque où les deux sous-variants circulaient intensivement dans le pays. "Si quelqu’un vous tousse au visage, et que deux heures plus tard quelqu’un d’autre le fait à nouveau, vous pouvez être infecté par deux variants en même temps. Ils peuvent alors commencer à échanger des gènes", a confié Geert Martens.

Le médecin a néanmoins précisé qu'il n'y avait pas de raison de s'inquiéter pour le moment, même si la prudence reste de mise.