Alors que le seuil d'alerte du taux de reproduction du virus a été dépassé (plus de 50 cas de contaminations pour 100.000 habitants ont été comptabilisés), le port du masque a même été rendu obligatoire dans tous les espaces publics ce mercredi.

Il a aussi été décidé que le personnel et les volontaires des maisons de repos allaient être à nouveau testés dans la Région de Bruxelles-Capitale, rapporte la RTBF ce dimanche. La campagne de dépistage débutera ce lundi et elle sera réalisée par la médecine du travail.

"On a le souhait d’un dépistage proactif pour éviter la contamination des résidents dans les maisons de repos", explique Anne Ottavaere, administratrice adjointe d’Iriscare, l’organisme bruxellois de la protection sociale, à nos confères de la RTBF. 

En première ligne face au Covid-19, près de 7000 personnes des homes bruxelloise publiques et privées seront testées. En cas de test positif, l'ensemble de la maison de repos sera aussi testée, y compris les résidents. La priorité sera donnée aux établissements situés dans les communes les plus touchées par le coronavirus, à savoir Anderlecht, Bruxelles-Ville, Schaerbeek, Molenbeek-Saint-Jean et Jette.