Placé sous surveillance à cause des menaces dont il est victime de la part de l’ancien militaire Jurgen Conings, Marc Van Ranst communique sur Twitter. Est-ce qu'il peut regarder l'Euro depuis sa planque ? On en sait rien mais il se réjouit visiblement du coup d'envoi de ce soir et surtout du match des Diables rouges demain à Saint-Petersbourg. Pour voir des buts et avoir la chair de poule quand Thibaut Courtois sort un ballon de la lucarne de son goal ? Peut-être, mais surtout parce que les 11 millions de Belges vont commenter autre chose que la pandémie qui nous traversons depuis plus d'un an, les décisions de nos politiques et les avis des experts qui les conseillent.

Sur Twitter, le virologue a placé une petite pique humoristiques aux Belges, qu'il laisse désormais à Roberto Martinez. "Chers 11 millions de virologues, ce fut un honneur de profiter de vos connaissances, compétences et sagesse au cours de la dernière année et demie. Je vous souhaite tout le succès possible dans votre prochain défi en tant qu'entraîneur national. Roberto, ils sont tous à toi maintenant !", écrit ce vendredi soir Marc Van Ranst.


Un message retweeté notamment par Emmanuel André.