Le point fera prochainement l'objet d'une réunion au MET mais le ministre a déjà pointé ses priorités

LICHTENBUSCH L'inauguration de la nouvelle aire autoroutière de Lichtenbusch, sur la E40 à la frontière allemande, a été l'occasion pour le ministre wallon de l'Equipement, Michel Daerden, d'annoncer qu'une des priorités était la sécurité et la propreté du réseau routier wallon. Son ambition est d'en faire "un des plus beaux d'Europe".

Le point fera prochainement l'objet d'une réunion au MET mais le ministre a déjà pointé ses priorités.
Le nettoyage des abords des routes et autoroutes, des aires autoroutières et des bretelles de sortie, sera amélioré. Les ouvrages d'art, les glissières, les ponts et les bermes seront également nettoyés et réparés.
Le ministre a rappelé qu'une somme de 20 millions d'euros avait été débloquée pour permettre le ramassage des déchets, via notamment l'engagement de 168 personnes dans le cadre du PTP (programme de transition professionnelle).
La nouvelle aire autoroutière de Lichtenbusch fait partie de cette modernisation du réseau. Le ministre Daerden a en effet rappelé la volonté du gouvernement wallon de labelliser les aires autoroutières.

L'aire de Lichtenbusch dispose désormais d'une station-service avec un shop, d'un restoroute et d'un hôtel.
Un investissement de 13 millions d'euros a été consenti sur le site. L'aire se singularise par une passerelle qui relie les deux sens de l'autoroute, mais également par le premier hôtel wallon situé sur une aire autoroutière. Il s'agit d'un hôtel "Etap" de 86 chambres, qui sera terminé à la mi-septembre.
L'aire de Lichtenbusch est une des 18 aires autoroutières wallonnes qui vont être "reliftées". La prochaine aire à présenter un nouveau visage sera celle de Spy, sur la E42.