Qu'ils soient travailleurs belges fragilisés, étrangers en situation régulière mais précaire ou véritables sans-papiers, tous ont en commun d'être exploités à des fins économiques. Leur situation de vulnérabilité les emprisonne parfois dans une forme d'esclavage contemporain. Nos confrères de Paris-Match ont enquêté sur ce phénomène d'exploitation économique. Dans un long format multimédia intitulé "Trous noirs dans l'univers du travail", ils dénoncent les situations que subissent ces personnes fragiles, corvéables dans trois secteurs d'activité : société de nettoyage, femmes et hommes de ménage, et filles au pair.

"L’éventail des formes d’exploitation auxquelles ils sont soumis varie du 'simple' travail au noir sous-payé aux cas flagrants de traite des êtres humains", écrit le journaliste Frédéric Loore. Il signale aussi que "dans l’entre-soi des foyers, toutes les dérives deviennent possibles". 

Le journaliste revient sur son enquête dans un podcast à écouter ci-dessus !