De l'Indy Cart à Spa

Belgique

Olivier de Wilde

Publié le

De l'Indy Cart à Spa
© EPA
La F 1 américaine pourrait venir dès l'an prochain à Francorchamps

FRANCORCHAMPS Le Grand Prix de Belgique n'était pas encore enterré qu'en coulisses, on oeuvrait déjà à son remplacement. Le projet prioritaire à ce jour concerne la venue, fin août, aux dates prévues pour la formule reine, du Cart, la Formule 1 américaine.

En perte de vitesse aux Etats-Unis où il subit de plus en plus la concurrence de l'IRL, ce championnat accueillant des noms glorieux comme Andretti, Fittipaldi ou Al Unser ainsi que des ex- ou futurs pilotes de F 1 style, ces dernières années, Villeneuve, Zanardi, Montoya ou récemment Da Matta, a été repris à 51% par... Bernie Ecclestone.

En conflit ces dernières années avec les grands constructeurs souhaitant prendre le pouvoir de la F 1, voire même avec le président de la FIA Max Mosley (notamment sur le cas Francorchamps), Mister E pourrait faire un fameux pied de nez à sa propre F 1 en promotionnant en Europe une compétition intrinsèquement plus spectaculaire, où, pour mieux divertir le public américain, tout est fait pour le show. Pilotes et paddock accessibles, nombreux dépassements et changements de leaders, monoplaces surpuissantes, sans être au top de la technologie le Cart est tout ce que la F 1 n'est plus. Et si les dernières expériences de Rockingham (Angleterre) ou du Lauzitsring (Allemagne) ne furent pas réellement un succès, c'est en partie en raison d'une mauvaise promotion et de circuits sans histoire.

Cette fois, Ecclestone serait prêt à mettre le paquet (2 millions de dollars rien que pour le plateau), quitte à ne pas faire de bénéfices la première année, pour offrir au public belge un événement mondial.

Une alternative qui pourrait intéresser certains grands annonceurs comme Philip Morris (jusqu'au 31 juillet) ou Interbrew. `Idéalement, pour rentrer dans nos frais, il faudrait 20.000 spectateurs en 2003´, confie le président de l'Intercommunale de Francorchamps Roger Croughs. `On a déjà remboursé 50% des tickets F 1 vendus en prévente, mais si le projet Cart se confirme, on proposera à nos clients d'échanger leurs places contre des billets pour le Cart´, explique André Maes, ancien secrétaire de l'Intercommunale, devenu un des hommes de Little Bernie.

Pour que cela se concrétise, il faudrait que les Américains acceptent de changer leur calendrier. Il est en effet plus important de pouvoir conserver la date de fin août dans le calendrier international (en vue d'un possible retour du GP en 2004) que d'organiser une épreuve de Cart en mai prochain... avec tabac!

© La Dernière Heure 2002

Newsletter DH Actu

A lire également

Notre Sélection d'annonces avec LOGIC-IMMO.BE

Fil info