Signalée vendredi, cette première contamination fait de la Belgique le premier pays européen à faire état de la présence de ce nouveau variant sur son territoire. La personne infectée a été testée positive le 22 novembre dernier après avoir voyagé en Égypte et transité par la Turquie. Elle n'est pas vaccinée.

Détecté jeudi en Afrique du Sud, le variant "Omicron" est potentiellement très contagieux. Toutefois, comme l'a indiqué le porte-parole interfédéral de la lutte contre le Covid-19 Yves Van Laethem, les informations sur cette souche du virus ne sont pas assez complètes pour affirmer qu'il représente une menace.

Limitations de voyages

Lors du Comité de concertation, le Premier ministre belge Alexander De Croo a précisé que la Belgique allait instaurer des limitations de voyages pour les personnes revenant d'Afrique australe. Dans la même optique, la Commission européenne a proposé aux États membres d'activer le frein d'urgence pour interrompre les voyages en provenance de cette région.

Du côté de la France, le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal a annoncé que le pays allait "renforcer les contrôles aux frontières avec la Belgique".

© AFP