De Wever: "La drogue? Allez chez Groen ou à l’OpenVLD"

De Wever: "La drogue? Allez chez Groen ou à l’OpenVLD"
© Dag Allemaal

Belgique

Publié le - Mis à jour le

Bart De Wever se lache dans le Dag Allemaal du jour... Tout y passe, l'Eglise, la drogue, Sarkozy,...


BRUXELLES Bart De Wever est visiblement un fan de “Dag Allemaal”, qu’il n’hésite pas à citer lors de show télévisé... Ce mercredi, le Président de la N-VA est comme par hasard un des interviewés du magazine. Il se confie et aborde des sujets sans tabou. Voici quelques extraits les plus convaincants…

“ Parfois, je dors à l’hôtel et mon épouse est toute contente de ne plus m’entendre ronfler. A l’hôtel car, même si je n’ai pas des goûts de luxe, la chambre qu’on avait prévue ici, au siège du parti, ça ressemble à Guantanamo…”.

Il rajoute une couche un peu plus loin avec : “On m’interpelle dans la rue et on me dit : “ Ne pas céder, ne rien admettre, hé!” (…) Si j’étais Sarkozy, oui, je pourrais commencer à agir. Mais, hélas, ça ne se passe pas comme ça. (…) Dans ce pays (comprenez la Flandre), vous ne pouvez rien entreprendre: vous devez d’abord négocier avec l’autre pays. C’est, croyez-moi, une énorme frustration...”.

Quand il aborde la problématique de la drogue en référence à l’affaire Kim Geybels, la sénatrice virée de la N-VA, De Wever n’y va pas par quatre chemins : “ Nous sommes un parti anti-drogue. (…) Moi, je n’ai jamais expérimenté quoi que ce soit. Pour cela, vous devez plutôt aller chez Groen ou à l’OpenVLD ! (…) Et n'oubliez pas que la nicotine est le plus gros tueur et que des centaines de ménages sont détruits par l’alcool...”

Dag allemaal continue sur les menaces qu’il a reçues : « Il y a des mesures de sécurité mais la règle est de ne pas en parler. C’est comme si vous installiez une alarme et que vous disiez, ah le code c’est 1287…”

Et enfin de conclure sur la pédophilie dans l’Eglise: « Dans un collège d'Anvers, si vous étiez malade, et même si c’était un banal mal de tête, le frère vous faisait baisser votre pantalon… »

© La Dernière Heure 2011

Newsletter DH Actu

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info