Emmanuel Macron l'avait annoncé : le début du déconfinement débute le lundi 3 mai en quatre étapes. Pour cette première, les restrictions liées au déplacement sont levées et il y a un retour partiel des collégiens et lycéens à l'école. Malgré ces bonnes nouvelles, du changement est également à prévoir concernant les Belges qui souhaitent se rendre en France, comme le rapportent nos confrères du Soir.

Concrètement, en France, il est de nouveau autorisé de se déplacer à plus de 10 km de son domicile. Il est désormais possible pour les Belges de se rendre en France même pour motif non-essentiel et si on n'est pas frontalier. Mais attention, ces voyages non-essentiels à l'étranger depuis la Belgique restent vivement déconseillés. 

Comme le rappelle le site du SPF Affaires étrangères, il est nécessaire d'avoir un test PCR négatif de moins de 72 heures pour entrer en France. L'obligation concerne tous les modes de déplacements (arrivée par voie routière, ferroviaire, aérienne ou maritime) hormis les transporteurs routiers, travailleurs frontaliers et les résidents des bassins de vie frontaliers dans un rayon de 30 km autour de leur domicile. Ceux qui souhaitent être exemptés de cette obligation doivent se présenter avec un document leur permettant de justifier du motif de leur déplacement.

Enfin, le SPF explique que les voyageurs âgés de 11 ans et plus doivent disposer d'une déclaration sur l'honneur.