Branle-bas de combat au MR, ce jeudi 1er octobre. L'erreur commise par le président libéral, Georges-Louis Bouchez, a demandé réflexion au sein du parti. Valérie De Bue reste finalement ministre au gouvernement wallon et Denis Ducarme redevient député fédéral. L'ancien adversaire de Bouchez à la présidence du parti, qui devait remplacer Valérie De Bue, n'aura été ministre wallon que durant deux heures.

Il a toutefois assuré, au micro de la RTBF, qu'il n'y avait aucune rancœur. "Je n'en veux à personne à partir du moment où on trouve des solutions et je sais qu'on en trouvera", a-t-il expliqué. 

 Il a malgré tout reconnu que la situation n'était "pas facile à vivre". "Je ne vois pas pourquoi je le cacherais, mais ce sont les aléas de la politique", a ajouté l'ancien ministre des indépendants.

Il reste quoi qu'il en soit satisfait de savoir que son président de parti lui accordait sa confiance sur un autre combat que le fédéral. "Cependant, il y a des dispositions légales qu'on ne détourne pas", reconnait-il. "(...)On trouvera les solutions afin que la MR soit déployé de manière à ce qu'il soit le plus fort et le plus efficace possible."