Ce jeudi, nous faisions état dans nos pages des nouvelles mesures prises par les ministres Clarinval et Vandenbroucke pour soulager l’Horeca. Pour cette fin d’année, les cotisations AFSCA ne devront pas être payées, une belle économie pour les professionnels du secteur.

Une annonce qui réjouit l’ancien ministre des indépendants, Denis Ducarme, sur le fond mais pas sur la forme. “Rendons à César ce qui lui appartient, lance-t-il. Il y a un mois, cette loi a été votée en commission alors que j’étais encore ministre. C’est moi qui ai travaillé pendant des mois sur ce dossier, mais mon successeur oublie de me citer.

Si le député fédéral ne veut pas relancer de polémique au sein de son parti, il tenait à remettre les choses dans leur contexte. “Je me réjouis que mon travail soit bouclé et le plus important est que le secteur soit soutenu”, précise-t-il.

Il propose même de nouvelles mesures pour 2021. “Je compte en remettre une couche et déposer une proposition au gouvernement pour prolonger cette exemption en 2021, annonce-t-il. C’est quelque chose qu’il faut préparer plusieurs mois à l’avance puisqu’il faut l’accord de la Commission européenne pour y arriver. Si elle a donné son accord une fois, pourquoi pas une deuxième ? Précisions également que ces 10 millions ne seront pas supprimés des réserves fédérales, mais bien des réserves de l’AFSCA.