"Si le secteur demande aujourd'hui une garantie pour pouvoir organiser de grands événements à pleine capacité cet été, la réponse ne peut être que non. En fin de compte, c'est aux politiciens de décider, mais aujourd'hui, cette question est vraiment irréaliste", a déclaré Marc Van Ranst ce mercredi à nos confrère de Het Laatste Nieuws.

Pour lui, l’organisation d'un festival comme Tomorrowland ou Rock Werchter avec plus de 100.000 fêtards sur le même lieu est tout bonnement "impossible".

" Passer de rien à tout en une fois, ce n'est bien sûr pas possible. Très peu de gens savent déjà exactement quand ils seront vaccinés, parler des festivals comme avant, c'est mettre la charrue avant les bœufs. C'est pareil à l’étranger."
Marc Van Ranst pense qu'il faudra d'abord y aller progressivement avant de pouvoir organiser de grandes fêtes, même quand toutes les personnes à risque seront vaccinées. "La réouverture de l'horeca sera une première mais prudente fête de libération", pense-t-il.