La gestion des doses de vaccin n'est pas toujours évidente dans les centres de vaccination, comme peut en témoigner le plus grand centre de Flandre, celui de Spoor Oost à Anvers. Les responsables ont dû travailler jusqu'à 1h30 ce mercredi matin, suite à une erreur dans la décongélation des doses de vaccin, rapporte Het Laatste Nieuws. À cause d'un mauvais comptage, plusieurs centaines de vaccins (Moderna) ont été décongelés alors qu'il n'était pas prévu de les administrer. Une fois toutes les injections prévues mardi effectuées, il restait donc 538 vaccins hors du congélateur, qui devenaient inutilisables à 2h du matin.

Il a donc fallu trouver en urgence plus de 500 personnes prêtes à se faire vacciner tout de suite. La liste de réserve de Qvax a été utilisée dans un premier temps, mais le problème est que la plateforme d'inscription à la vaccination ne fonctionne plus après 22h, donc impossible pour les gestionnaires du centre de rappeler des habitants des alentours via ce canal après ça. Mais grâce au bouche à oreille et aux courriers électronique, une longue file s'est formée petit à petit devant le centre anversois, et toutes les doses décongelées ont pu être administrées à temps. "Nous avons appelé 300 personnes via Qvax [...] Nous avons ensuite rempli les 238 places restantes principalement avec des pompiers d'Anvers et des communes environnantes, ainsi qu'avec un certain nombre de personnes (volontaires du centre de vaccination par exemple, ndlr) qui sont passées, mais il s'agissait d'une minorité", a expliqué sur Radio 2 Tom Van de Vreken, porte-parole du centre de vaccination Spoor Oost.

Avant 2h du matin, tout était donc bouclé, et aucune dose de vaccin n'a dû être jetée.