"Le 8 juin n'est pas la ligne d'arrivée", a précisé la Première ministre Sophie Wilmès mercredi à l'issue du Conseil National de Sécurité. 

"Les phases 4 et 5 du déconfinement s'étaleront sur les mois de juillet et août, si situation épidémiologique le permet." "Cette phase-ci est un pas en avant. Le changement d'approche est important et simplifie les règles à suivre. Mais il ne faut pas faire l'erreur que la page de la crise sanitaire est tournée. Le coronavirus n'a pas disparu, et les risques non plus. Néanmoins, nous touchons du bout des doigts le retour à une forme de normalité. C'est pourquoi nous continuons à faire appel à votre bon sens", a-t-elle déclaré à l'adresse des citoyens.