BRUXELLES La cathédrale était bien pleine samedi matin: un bon millier de personnes s'y était retrouvé pour un dernier hommage à Paul Vanden Boeynants. Il y avait bien sûr la famille du ministre d'Etat, regroupée autour de son fils, Christian Vanden Boeynants et de Viviane, sa fidèle compagne, de ses deux filles, Anne-Marie et Monique, de ses petits-enfants. Tous sauront faire preuve d'une immense dignité malgré la présence, pour le moins incongrue, de l'un ou l'autre politique dans l'autre allée, des politiciens dont la fidélité ou au moins la gratitude ne furent pas les vertus cardinales.

Il y eut aussi quelques grands formats de la scène politique, même si on pouvait regretter que la seconde travée réservée aux ministres soit totalement vide Comme prévu, le Premier ministre Guy Verhofstadt était présent, ainsi que le président de la chambre Herman De Croo, le vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères, Louis Michel, le président du Sénat, Armand De Decker, le ministre-président de la Région wallonne, Jean-Claude Van Cauwenberghe, le ministre de la Défense Nationale, André Flahaut, le ministre wallon de l'Economie, Serge Kubla, et, bien entendu, l'ami de toujours, le gentleman Jos Chabert, ministre bruxellois qui représentait le gouvernement de la capitale.

La famille royale était également représentée. L'aide de camp du Roi représentait Albert II tandis que Jacques van Ypersele, qui fut à la fois on ne le sait pas assez le chef de cabinet du Roi mais aussi celui de VDB avait tenu a être présent à cette cérémonie, en compagnie de son épouse.

Les anciens ministres Jean-Luc Dehaene, Michel Hansenne, Arthur Gilson, Léo Tindemans, qui prendra la parole, Willy De Clerck, Willy Claes, José Desmarets, Melchior Wathelet, Antoine Humblet et Joseph Michel étaient également présents de même que l'ancien président de la chambre, Frank Swaelen.

Même le PSC avait enfin fait le déplacement, déléguant ses anciens présidents auprès de la dépouille du grand homme alors qu'il était (beaucoup) trop tard: Charles-Ferdinand Nothomb, Philippe Maystadt et Gérard Deprez. Raymond Langendries et Richard Fournaux étaient également présents.

Plusieurs personnalités bruxelloises étaient venues lui rendre un dernier hommage: le longiligne bourgmestre d'Ixelles, Yves de Jonghe d'Ardoye, l'ancien bourgmestre de Schaerbeek, Roger Nols, le bourgmestre de Saint-Josse, Jean Demannez, l'ancien échevin schaerbeekois Etienne Noël. Si le nouveau collège (et l'ancien aussi d'ailleurs) de la ville de Bruxelles était quasi totalement absent seul Georges Dallemagne, le nouvel échevin PSC, le représentait timidement plusieurs anciens compagnons étaient présents: l'ancien échevin Jean Leroy, le conseiller Edouard Nihoul.