Seule la province du Hainaut semble épargnée, seule la région de la botte étant impactée pour le moment. L'ensemble de la province de Liège est placée en zone rouge au niveau des crues. Idem pour Namur et 90 % du Brabant wallon.

© Wallonie.be


Les chiffres fournis par les voies hydrauliques ne laissent place à aucun doute sur l'ampleur de la catastrophe : certains cours d'eau ont largement dépassé leurs records historiques.

Un exemple ? La Lesse est passée d'une profondeur de 50 cm au niveau de la station de mesure de Gendron à 4,80 m ce jeudi à 11h. Et les prévisions laissent penser que le niveau d'eau devrait encore grimper. De même, le débit d'eau y est passé de 8m3 par seconde en temps normal à 508 m3 par seconde ce jeudi matin. Le record historique de 2003 (340m3/s) a été largement dépassé.

© Wallonie.be


Idem sur l'Amblève à hauteur de Martinrive. Habituellement à 70 cm, la hauteur d'eau est désormais passée à 3,90 m. Et en terme de débit, on est passé de 10m3 par seconde à 661m3/s ce jeudi matin. Soit 1,8 fois plus fort que le record historique enregistré à cet endroit en 1991 (372 m3/s).

© Wallonie.be

En Brabant wallon, la Dyle est passée d'une hauteur de 60 cm à désormais 2,40 et l'eau continue de grimper. Enfn, sur l'Ourthe à hauteur de Hamoir, l'eau est passée de 57 cm de profondeur habituellement à 4,20 m, avec un débit passé de 6m3/s à 420 m3/s.

Pour connaître l'état des cours d'eau à côté de chez vous et les prévisions pour les heures à venir, rendez-vous sur le site http://voies-hydrauliques.wallonie.be/opencms/opencms/fr/hydro/Actuelle/crue/index.html