Belgique

L'interview croisée organisée par La DH pour que les deux (petits) partis situés à droite de l'échiquier exposent leurs différences et points communs a tourné court...

Depuis le début de cette campagne agitée, La DH donne la parole tant aux pontes des grosses entités politiques qu’à ceux qui dirigent de plus petits partis. Histoire d’informer au mieux le citoyen, qui aura à se prononcer lors du triple scrutin le 26 mai. L’opportunité d’organiser un débat entre deux partis de taille modeste et positionnés tous deux à la droite du MR était l’occasion de bien scinder les différences qui séparent le Parti Populaire des Listes Destexhe. 

L’interview croisée entre Alain Destexhe et Mischaël Modrikamen a débuté nerveusement, avant de tourner court après une demi-heure d'entretien croisé. Le ton est particulièrement monté lorsque Mischaël Modrikamen a voulu prouver qu'il avait rencontré Alain Destexhe à plusieurs reprises pour parler "d'un projet politique commun", selon Modrikamen, qui dit s'appuyer sur des SMS et messages Whatsapp sur son téléphone. Ce qu'Alain Destexhe a démenti avec force, qualifiant le procédé "de méthode fasciste". L'entretien s'est conclu par un "tu es un facho, ciao", lancé par le Bruxellois au président du PP.

L’intégralité de cet entretien sera à lire dès demain matin dans La DH ou sur dh.be, en librairies comme dans notre zone réservée à nos abonnés numériques.