Belgique Deux avocats dinantais ont refusé d’assumer leur rôle lors des élections pour protester contre le manque de moyens.

Depuis de nombreuses années, le monde judiciaire est en déclin : sous-effectif au sein des greffes et de la magistrature, suppression de certaines justices de paix, fusion des arrondissements judiciaires, certaines infractions pénales ne sont plus poursuivies, insalubrité des bâtiments, primauté de l’informatique sur l’humain, logique centralisatrice et managériale, manque de moyens pour lutter contre la criminalité en col blanc ou encore l’application de la TVA sur les prestations des avocats qui donnent un accès plus compliqué au justiciable.

(...)