Cette semaine de rentrée, les écoles fondamentales du réseau libre comptaient un taux d’absentéisme de 5,1% au niveau des élèves. Avant l’interruption de Pâques. C’est quasiment trois fois moins qu’il y a trois semaines. Quant au taux d’absentéisme des enseignants, il a été divisé par deux (6% contre 12% il y a trois semaines).

Dans le secondaire, le taux d’absentéisme des élèves s’élevait cette semaine à 6,6% contre 10,3 il y a trois semaines.

“Sans surprise, l’effet de l’interruption des vacances est nettement perceptible puisque les taux d’absentéisme ont été nettement réduits par rapport à ceux qu’on avait observé à la veille des vacances ; ces taux sont contenus dans une fourchette de 4 à 6% pour l’ensemble des catégories d’acteurs, et ce tant pour le fondamental que pour le secondaire. Nous verrons bien sûr quelle sera l’évolution de la tendance au cours des prochaines semaines, d’autant qu’elles ne seront plus interrompues par aucune semaine de congé", observe Christian Carpentier, porte-parole du SeGEC (Secrétariat général de l'enseignement catholique).