Une collision entre deux pétroliers s'est produite au large des côtes belges.

Deux pétroliers sont entrés en collision mercredi matin à quelque 30 kilomètres de la Côte belge, a indiqué le Centre de coordination et de sauvetage maritimes. Il est question de dégâts matériels, mais pas de blessés. Les circonstances de l'accident sont encore floues. L'un des navires était vide et fixé à une ancre lorsque l'autre l'a percuté. Ce deuxième bâtiment transportait un chargement, dont on ignore encore le contenu.

L'un des deux pétroliers bat pavillon du Libéria, tandis que l'autre appartient à la flotte des îles Marshall.

"On parle seulement de dégâts matériels. Il n'y a pas de blessé, ni de risque immédiat de naufrage", précise Réjane Gyssens du Centre de coordination et de sauvetage maritimes.

"A ce stade, il semble qu'il n'y ait aucun signe de pollution marine. Trois bateaux de nos équipes et un vol de reconnaissance doivent le confirmer", précise le secrétaire d'Etat en charge de la Mer du Nord, Philippe De Backer (Open Vld).

L'ampleur des dégâts doit encore être évaluée avant de décider si les navires sont encore en mesure de rejoindre leur destination respective.