Belgique

La nouvelle équipe en place vient de lancer un vaste chantier de réformes socio-économiques et d'assainissement budgétaire

BRUXELLES Le Premier ministre Elio Di Rupo a lancé un appel à la "responsabilité" mardi dans un discours aux corps constitués traditionnellement prononcé en prélude du discours royal de Nouvel An.

"Le gouvernement en appelle, plus que jamais, au sens des responsabilités et du devoir de chacun", a dit le Premier ministre alors que la nouvelle équipe en place vient de lancer un vaste chantier de réformes socio-économiques et d'assainissement budgétaire.

"Des parlementaires aux acteurs de la Justice, des chefs d'entreprises aux responsables syndicaux, des dirigeants d'association aux citoyens j'espère que chaque responsable, à son niveau, fera passer le message de +l'indispensable rigueur du moment pour sortir notre pays de la crise+", a précisé M. Di Rupo au lendemain d'une action de grève générale. "Le dialogue social est en cours. Il doit continuer", a-t-il fait valoir.

S'adressant à la jeunesse, Elio Di Rupo a fait observer qu'il manquait en Belgique des milliers d'ouvriers techniquement qualifiés, de techniciens, de scientifiques, d'ingénieurs. "N'hésitez pas à conseiller à vos enfants d'emprunter le chemin des sciences", a-t-il lancé à leurs parents.

Evoquant "le travail de modernisation du pays", Elio Di Rupo a rappelé les importantes réformes institutionnelles négociées par huit partis (les six partis du gouvernement et les deux partis écologistes) en vue de la construction d'une Belgique nouvelle. "Il revient au gouvernement de s'assurer, en priorité, que ces accords soient votés le plus vite possible au parlement", a-t-il dit.

© La Dernière Heure 2012