Tradition septembrale désormais bien ancrée dans la vie des Bruxellois, le Dimanche sans voiture mettra les modes de déplacements doux à l’honneur et permettra, ce 19 septembre, à des milliers de personnes de découvrir la capitale européenne autrement. Mais comme tout Dimanche sans voiture qui se respecte, il s’accompagne de toute une série de questions. En voici les réponses.

Quels sont les horaires de l’événement ?

Les véhicules seront interdits d’accès et de circulation à partir de 9 h 30 et jusqu’à 19 h. Dans certains quartiers, la fermeture des rues pourra se prolonger en raison des activités. Des barrages policiers seront installés sur les grands axes. Le Ring restera accessible, à l’exception des accès au territoire bruxellois.

Tous les véhicules seront interdits ?

Tous les véhicules (voitures, motos, scooter, camions…) seront interdits à l’exception des bus Stib, Tec et De Lijn, des taxis, des véhicules de secours, des autocars, des véhicules d’utilité publique, des véhicules des médias, des mini-bus siglés Horeca, des véhicules conduits par des personnes à mobilité réduite munies de la carte spéciale, et les véhicules munis d’une plaque diplomatique (CD) à condition qu’ils transportent un diplomate ou que le chauffeur dispose d’une feuille d’un ordre de mission.

Les vélos électriques pourront-ils circuler ?

Oui, ils sont assimilés à des vélos classiques. Mais l’autorisation n’est valable que si l’assistance électrique va jusqu’à 25 km/h. Les speed pedelec (45 km/h) seront interdits.

Des dérogations sont-elles mises en place ?

Certaines personnes, qui pouvaient justifier de devoir circuler en voiture ce dimanche, ont pu recevoir une dérogation. Il est désormais trop tard pour en demander une.

Les transports en commun seront-ils gratuits ?

Les bus, trams et métros de la Stib seront gratuits. Et l’offre de service sera renforcée. La SNCB conseille quant à elle à ses utilisateurs d’opter pour le billet week-end pour se rendre à Bruxelles.

Qui sera prioritaire sur la route ?

Si les véhicules qui circuleront dimanche seront limités à 30 km/h sur tous les axes, le code de la route reste d’application. À vélo, il faudra respecter les feux et sens de circulation ainsi que les priorités. Les piétons ne seront pas prioritaires sur les voitures. Les trams rouleront comme un samedi et seront donc nombreux. Ils auront toujours la priorité. Soyez prudents.

Pourra-t-on se rendre dans les tunnels ?

Non. Les tunnels seront fermés pour tous, véhicules comme piétons.

Comment se rendre à Bruxelles dimanche ?

Vous pouvez vous y rendre en voiture pour être garé au plus tard à 9 h 30 et ne pas repartir avant 19 h. Si vous arrivez après 9 h 30, il faudra stationner votre voiture en dehors sur les quatre parkings de dissuasion : le Ceria d’Anderlecht, le parking Stalle à Uccle, le parking du Brico Plan-It à Anderlecht ou le parking C du Heysel. Au final, le moyen le plus pratique pour venir à Bruxelles reste le train.

Des embouteillages sont-ils à prévoir ?

Vu l’engouement pour le Dimanche sans voiture à Bruxelles, les accès à la capitale, avant 9 h 30, risquent d’être saturés. Idem sur le ring au niveau du carrefour Léonard toute la journée, tous les automobilistes en provenance de l’E411 étant redirigés vers le ring. En soirée, il risque d’y avoir de nouveaux embouteillages pour rentrer dans Bruxelles.