Dix membres du personnel de la prison gantoise Nieuwe Wandeling ont été infectés par le coronavirus, mais aucun détenu n'a été testé positif, a indiqué dimanche la porte-parole de l'administration pénitentiaire Valérie Callebaut. Il a été demandé aux autres membres du personnel de se faire tester. Ces infections n'ont pour l'instant aucune incidence sur le fonctionnement de la prison, a précisé Mme Callebaut. La situation est suivie de près.