Dimanche soir, il avait été estimé que 30.000 litres de carburant avaient été écoulés dans le canal mais il semble qu'il ne s'agissait finalement "que" de 10.000 litres. Dimanche, un incident est survenu vers 18h00 lorsque du carburant pompé dans une station essence depuis un pétrolier a débordé. Alors que la pompe était activée, le passage d'un autre bateau à grande vitesse a provoqué une vague, qui a détaché le raccordement à la station service, déversant le carburant dans les eaux.

Les pompiers ont été aidés par la protection civile afin d'évacuer le carburant du canal. Le batelier du pétrolier avait rapidement donné l'alerte et avait tenté de contenir la pollution.

"La substance autour du navire a été nettoyée mais une grande concentration de carburant est encore constatée à Kolenhaven (port sur le canal Albert, NDLR). La protection civile va là aussi aspirer le plus de carburant possible", explique le bourgmestre de Beringen Thomas Vints. Le maïeur suit la situation de près avec les services de protection de l'environnement, les pompiers et la protection civile. La pollution peut encore occasionner des nuisances olfactives mais il n'y a pas de danger pour les riverains.