Le personnel de l'entreprise chimique Cytec de Drogenbos a fait grève spontanément, jeudi vers 09H00, après une assemblée générale


DROGENBOS Ils s'opposent au licenciement d'un employé. "Il existe dans l'entreprise une CCT sur la sécurité d'emploi et la direction en agissant de la sorte ne la respecte pas", a souligné la FGTB. La grève est totale dans cette entreprise qui occupe 550 personnes.

"Ce licenciement fait partie d'une restructuration au sein d'une unité business dans laquelle 6 employés doivent partir. Il y a eu une CCT dans l'entreprise qui prend en compte le licenciement pour raison économique mais qui tient compte de possibles solutions comme le reclassement dans ou en dehors du site. Si ce n'est pas le cas, alors il faut une indemnisation et ce n'est pas arrivé dans ce cas là", a expliqué Koenraad Maertens de la FGTB.

Des négociations ont débuté vers 12H30 entre la direction et les syndicats. Si aucune solution n'est trouvée, la grève se poursuivra. Des actions avaient déjà été menées mercredi avec notamment l'occupation du bureau de la direction du personnel.

Selon M. Maertens, il n'existe aucun faits graves reprochables à l'employé licencié qui travaille depuis 21 ans dans l'entreprise.

© La Dernière Heure 2008