La mesure s'appliquera aux travailleurs salariés, aux indépendants et aux fonctionnaires. Le montant de l'allocation auquel ont droit les bénéficiaires sera fixé rapidement, a assuré de son côté le ministre des Affaires sociales, Frank Vandenbroucke.

Pour les indépendants, ce congé est accordé aux travailleurs, aidants et conjoints-aidants, qui interrompent temporairement leur activité à la naissance d'un enfant. Le système d'allocation est particulier, a rappelé le ministre des Indépendants, David Clarinval (MR).

Jusqu'à cette année, ce congé donne droit à une allocation pour dix jours d'interruption à une allocation de 83 euros par jour pour 8 jours d'interruption complétée par une prime unique de 135 euros en compensation de frais réalisés dans le cadre des titres-services.