Au vu de la situation sanitaire actuelle, le seuil de cas positifs à partir duquel une classe doit être fermée, l'"emergency brake", a été abaissé. Jusqu'à maintenant, une classe fermait lorsque 25% des élèves étaient contaminés au Covid. Dorénavant, seuls trois cas positifs au sein des élèves d'une même classe, sur une période de sept jours, suffiront pour faire fermer cette dernière. Les enfants de la classe concernée doivent alors rester en quarantaine dix jours, avec une possibilité d’écourter la quarantaine si un test est réalisé au jour 7 et qu’il est négatif.

Cette mesure est valable jusqu'au 24 décembre, en Fédération Wallonie-Bruxelles.

"La fermeture d’une classe à partir de 3 cas avait été proposée par le Risk Management Group fin de semaine passée, en raison de la situation épidémiologique et de la forte circulation du virus. Elle est complémentaire aux mesures organisationnelles décidées par la Ministre de l’Education afin de diminuer davantage le risque de transmission dans les écoles", a fait savoir l'ONE.

Parallèlement à cette procédure d’emergency brake, tous les enfants symptomatiques et les contacts à haut risque continuent d’être testés.