Belgique

Alors que la note de synthèse de l'informateur wallon Elio Di Rupo (PS) afin d'entamer les négociations est toujours attendue, Ecolo a déjà rendu la sienne. Mais le parti écologiste fera-t-il partie du futur gouvernement wallon et de celui de la FWB ?

Invité de Matin Première sur la RTBF, le chef de groupe Ecolo à la Chambre Georges Gilkinet pose les conditions : "Pour les écologistes, le pouvoir n’a jamais été une fin en soi. Nous irons dans ce gouvernement si des conditions sont réunies en termes de travail, de confiance, de rupture avec certaines politiques passées."

Le député revient également sur une possible alliance avec le MR, alors que les libéraux avaient frontalement attaqué Ecolo lors de la campagne électorale : "Il y a une évolution dans le discours du MR et nous nous en réjouissons. Nous voulons vérifier la sincérité de ces engagements."

Questionné aussi sur la situation au fédéral (les écologistes n'avaient pas participé à une grande table ronde organisée par les informateurs fin juillet et réunissant sept partis, NDLR), l'élu namurois explique attendre le rapport des informateurs, qui doit être rendu le 9 septembre : "PS et N-VA peuvent se parler s’ils ont envie de se parler, nous attendons le rapport des informateurs royaux et nous avons dit que nous restions à leur disposition malgré notre non-participation à la dernière réunion qu’ils ont convoquée."